Je suis lente en amour. Et encore plus en desamour. Je passe beaucoup de temps à observer. Je suis souvent subjuguée. Par un rien qui devient tout. Par ses yeux rieurs qui se plissent. Par ses rides saillantes, juste au coin des yeux. Par une phrase. Par une lumière qui devient douce. 

Je suis lente en amour. Je réclame de la douceur. je me laisse envoûter par des mots, par des éclairs, par des éclats. Je suis lente en desamour. Je rejoue les scènes, au fil de mes pensées, de mes égarements, des éclats passés, des vies à venir.

je suis lente sur cet axe, et uniquement sur celui-là. C'est pourquoi je t'attends. Depuis longtemps maintenant.