04 juin 2013

Aïe aïe ouille, j'ai mal aux couilles!

Je pense messieurs, que vous devriez éviter de lire ce billet. Car là, je suis en furie. Contre vous. Et votre problème de couilles. Dont, de vous à moi, je me balance éperdument, sauf qu'il a une incidence très directe sur ma vie, et là, j'atteins un stade ultime, mais pas encore de non retour..... Je ne sais pas ce qui se passe mais l'heure est grave. Est-ce générationnel? Français ? Parisien? J'ai presque envie de théoriser. Mais j'ai surtout envie de dire : reprenez-vous les mecs bordel !!! Il y a malheureusement trop d'exemples... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 23:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 juin 2013

30 minutes de bonheur

30 minutes, c'est le temps passé hier avec Sylvester dans ma voiture. Ce fut grand. Sylvester a un problème avec ses émotions. Et comme la plupart des personnes qui souffrent de ce mal, il a tendance à penser que ce sont les autres qui les gèrent avec difficulté. Sylvester a amorcé une réconciliation. Il voudrait que je lui fasse don de mon amitié ou de mon respect, quelque chose de cet ordre en tout cas. Mais ce n'est pas possible. Je n'aime pas ceux qui sont durs avec les faibles et faible avec les forts. Il est rare que je n'aime... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2013

La fatigue

Forcément, les nuits d'insomnie induisent une grande fatigue. J'ai gardé un côté très enfantin, et tous les dimanches, c'est la même sérénade, comme les enfants qui angoissent à l'idée de retourner à l'école. Ma nuit fut donc courte, ou plutôt très longue, avec ces minutes qui semblent s'étirer à l'infini. je me suis levée deux ou trois fois pour vérifier la vie noctambule de la capitale. Sous ma fenêtre, un voleur tentait de casser je ne sais quoi pour y dénicher un sésame inconnu, je l'ai regardé partir en clauquediquant, un sac... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 21:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 juin 2013

Par la fenêtre

Je fais à peu près tout dans mon lit. A cet instant encore, j'y suis. J'observe. Je pense. J'écoute. Quelqu'un éternue dans la rue. Un enfant pleure. Un autre crie. Des talons claquent sur les pavés. Un bus se signale bruyamment. Et puis quelques secondes de silence. Le vent fait flotter le voile byzantin qui m'abrite légèrement de l'extérieur. C'est un vestige du passé, du précédent appartement, de mon ancienne vie. Lorsque le vent le gonfle, il me cache un peu l'immeuble d'en-face, il faut alors patienter quelques secondes pour... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2013

Où se cachent nos oublis?

C'est la question que je me pose depuis environ une heure. Je pense à l'oubli car ma mémoire est défaillante. Elle l'a toujours été mais en ce moment, c'est pire. Alors je me demande si les moments vécus et oubliés existent et si oui comment ? Où se logent-ils? Pourquoi se cachent-ils de notre conscience? Nous sont-ils utiles à quelque chose? Sont-ils le carburant de notre inconscient ? Peuvent-ils resurgir, soudain parvenir à sortir de leur prison fantôme et s'offrir une deuxième vie? Je voudrais qu'un neurochirurgien me dessine un... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mai 2013

Les scooters

Je rêve d'un homme qui aurait un scooter. Il me baladerait le soir dans Paris, je pourrais me coller contre lui et me laisser porter dans un décor de cinéma, Paris la nuit, sur les ponts, les reflets dansants de la vie sur la Seine, avec la Tour Eiffel qui scintille. Comme toutes les provinciales, je reste fascinée par la magie de cette ville, par son architecture somptueuse, pensée avec une intelligence extraordinaire au fil des siècles, de beaux esprits qui sont parvenus à faire de Paris la ville des flâneries, propice à la... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 23:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2013

Une tribulation existentielle

Je me suis couchée le coeur léger hier soir, ce qui, au vu de ma journée, relève de l'exploit, ou d'une capacité de résilience assez extraordinaire. Le grand n'importe quoi a débuté beaucoup trop tôt pour une personne dans mon état de fatigue. J'étais encore chez moi à 9.00, vu que je m'étais réveillée une demie-heure avant, lorsque mon portable sonne. S'affiche le nom de ma N+2. Panique, j'ai une voix d'outre-tombe et ma fille hurle autour de moi en train de courir après Lady. Je me calfeutre et je vocalise 5 secondes avant de... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 10:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 mai 2013

L.

Quand j'ai posé tranquillement mon regard sur elle, avide de la découvrir enfin, j'ai noté ses mouvements encore aquatiques, et ses ongles parfaits, tous d'égale longueur, ovales, lisses. Elle était l'incarnation de la douceur, tout en elle n'exprimait que cela, son regard lorsqu'elle ouvrait doucement ses paupières, le velouté de sa peau que j'effleurais avec délicatesse, son corps, replet et charnu, son visage rond, ses courbes, son odeur délicate.    
Posté par CarolineMF à 16:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 mai 2013

Des millions de papillons

Il y avait beaucoup de monde sur mon trajet retour ce soir. Prise dans un étau de voitures Porte de Clignancourt, j'en profitai pour regarder la vie et son mouvement. Tous ces gens qui avancent, ces voitures qui se serrent sans se toucher, cet homme qui fume au volant, cette brune aux cheveux courts qui porte des lunettes de soleil et qui danse, ce vendeur qui fait de la retape, ces flics au milieu du bordel qui tentent de contrôler on ne sait quoi, et cette junkie maigre à pleurer, au visage sans dent, qui semblait courir après un... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mai 2013

Rio H -3

Une de mes bonnes copines, H., je sais vous êtes perdus dans mes copines parce que j'en ai plein...., bref, ma copine H. à laquelle je lisais quelques billets de mon blog m'a suggéré de vous raconter l'épisode départ à Rio. Elle l'a vécu en life et sa conclusion fut de me dire, putain, faut vraiment que t'écrives un livre, il n'y a quand même qu'à toi que ça arrive. Alors, contexte : L. et moi nous voyions épisodiquement depuis quelque 6 mois. Il m'avait déjà fait le coup de ne pas me répondre, mais bon, nous n'en n'étions pas au... [Lire la suite]
Posté par CarolineMF à 22:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,